Home Aménagement Plan de calepinage – Comment le réaliser simplement

Plan de calepinage – Comment le réaliser simplement

by Frederic Vardieu
Rate this post

Le calepinage est une représentation sur un plan des éléments de revêtement d’un sol ou d’un mur afin d’en déterminer la forme, le design idéal. Autrement, c’est la fabrication du patron d’un revêtement de surface. Cette étape est importante pour le carrelage, même avant de se procurer les matériaux. En effet, le dessin peut se faire sur papier ou sur un ordinateur. Comment réussir son plan de calepinage ? Pour bien faire son plan de calepinage, il faut suivre quelques étapes.

L’utilité d’un plan de calepinage

Certaines personnes s’interrogent sur l’intérêt à faire un plan de calepinage. Le plan de calepinage permet premièrement d’avoir une idée, un aperçu du revêtement à faire sur le sol. C’est en quelque sorte un revêtement préalable pour savoir comment disposer les matériaux, quel type de matériel serait idéal pour les travaux.

Deuxièmement, le plan de calepinage sert à faire des économies et permet de gagner du temps. En outre, il permet d’harmoniser les couleurs, les motifs et les formes de revêtement d’une surface. Par ailleurs, avec ce plan, on peut préalablement déterminer la quantité de matériel nécessaire pour le travail afin d’éviter un manque ou un gaspillage.

Quand fait-on un plan de calepinage ?

Le plan de calepinage est utilisé pour la pose de plusieurs types de recouvrement de sol. D’abord, on fait ce plan pour le carrelage des différentes pièces de la maison telle que la cuisine, le salon, la chambre, etc.

On s’en sert également pour le recouvrement des murs des salles de bains par exemple. En effet, on le fait pour éviter les difficultés pendant le revêtement. À ce propos, on en fait aussi usage pour l’installation des dalles.

Mis à part le revêtement des pièces de la maison, le plan de calepinage s’effectue pour la pose des pavés, des tapis, des plafonds en plâtre et aussi des faux plafonds. Par ailleurs, on utilise le plan de calepinage pour l’installation des briques de parement et pour la construction des structures de base.

Comment réaliser un plan de calepinage ?

Il n’est pas toujours évident de réussir son plan de calepinage étant donné que ce plan s’applique à plusieurs niveaux. À cet effet, il est important de respecter certaines étapes pour un rendu optimal.

Bien choisir le type de pose des carreaux

Pour faire son plan de calepinage, il est important de déterminer le modèle de disposition qu’on souhaite avoir après la pose. En réalité, nous avons deux types de pose. Il s’agit de la pose en diagonale et de la pose droite. Notons que les autres types de pose sont des dérivés de ces deux méthodes de pose.

À cet effet, la pose droite encore appelée pose à fond perdu est idéale pour les carreaux de grandes tailles et ceux de même dimension. C’est une pose facile à faire, car elle suffit de faire suivre les lignes droites au mur de la pièce de sorte à créer un alignement harmonieux dans la pièce.

Quant à la pose oblique, l’alignement se fait en diagonale. Cette pose rend la pièce plus spacieuse. Elle convient parfaitement aux pièces étroites. En outre, comme dérivé de ces poses, il y a la pose cabochon et la pose de carreaux en damier.

Faire le calcul du nombre de carreaux nécessaire

Après avoir choisi le type de pose, vous devez par la suite calculer le nombre de carreaux nécessaires pour le carrelage. Pour faire ce calcul, il est important de connaître d’abord la forme de la surface de la pièce.

Les pièces en forme carrée ou rectangulaire sont mesurées des murs pour connaître la surface. Cette surface correspond au produit de la longueur et de la largeur pour les pièces rectangulaires.

Quant aux pièces en forme carrée, on calcule l’aire de la surface d’un carreau. Toutefois, lorsque la pièce a une autre forme, outre celle rectangulaire ou carrée, il faut diviser la pièce en plusieurs figures pour le calcul.

Préparer le plan de pose

La préparation du plan de pose sert de point de départ du carrelage. C’est une étape importante pour réussir son calepinage. À ce niveau, vous avez deux choix. Le premier est d’opter pour une pose partant du centre de la pièce.

Cette installation est recommandée lorsque les murs ne sont pas droits et qu’il y a un dessin à faire avec les carreaux. Pour déterminer le centre de la pièce, on trace les médianes de la surface. Le point de croisement des médianes représente ici le point de départ.

De ce point, on trace deux droites perpendiculaires au mur. Elles déterminent la première rangée de carreaux. Quant au second choix, le point de départ est déterminé à partir de l’angle de la pièce.

Faire le montage à blanc

Une fois le plan de pose effectué, on passe à la pose à blanc qui permet de valider le calepinage. À cette étape, on place les carreaux sur le sol sans colle pour avoir un aperçu avant l’installation définitive.

À cet effet, les carreaux sont disposés sur le sol conformément au plan. Cette étape permet par ailleurs de déterminer les éventuelles modifications pour un résultat optimal.